Skip to content
Combined ShapeCreated with Sketch.

Choisir la meilleure solution logicielle pour votre entreprise : il suffit d’une preuve de concept

Une longueur d'avance sur vos projets

21 oct. 2020

Quand vous cherchez le nouveau logiciel qui fera rouler votre entreprise, vous savez que vous n’avez pas droit à l’erreur. C’est une chose de comparer des logiciels tout simples pour la gestion des tâches ou des horaires, et c’en est une autre d’avoir à sélectionner la solution qui pourrait métamorphoser les processus numériques de votre entreprise et la rendre radicalement plus efficace et profitable.

 

Le marché déborde de solutions, et toutes promettent quelque chose de formidable. Chacune se spécialise dans un avantage précis et propose un paquet de fonctions secondaires alléchantes. Mais votre entreprise a probablement ses besoins bien à elle, alors comment choisir sans risquer de se tromper?

 

Pour trouver la réponse, il faut d’abord analyser la situation unique de votre entreprise, puis il faut mettre le logiciel à l’essai pour vous assurer qu’il s’agit vraiment de la bonne solution pour vous : c’est ce qu’on appelle une preuve de concept. Cette période de test immersif complet vous donne la certitude inébranlable que vous prenez la bonne décision à long terme. Sans preuve de concept, impossible d’atteindre un tel degré de confiance, et vous risquez de faire un mauvais pas très coûteux en optant pour un logiciel qui, au bout du compte, ne marchera pas pour vous. En quelques mois, vous serez de retour à la case départ.

 

Chez Aïdi, nous offrons à tous nos nouveaux clients une phase de preuve de concept de trois mois, parce que nous croyons que ce serait mal servir votre entreprise de faire autrement. Comme le principe de la preuve de concept n’est pas bien connu de tous, nous vous avons concocté une liste de ce qui en fait un outil de décision aussi formidable.

 

Les cinq grands avantages de la preuve de concept

 

  • La preuve de concept atténue le risque de choisir le mauvais logiciel pour votre entreprise. Tout bien considéré, vous voulez avoir la certitude que vous choisissez la solution la mieux adaptée aux besoins uniques de votre entreprise, en tenant compte du prix et des fonctions offertes. C’est beaucoup plus coûteux pour une entreprise de signer un contrat de plusieurs années pour le mauvais logiciel que de payer pour une ou deux preuves de concept.

 

  • En commençant par une preuve de concept, vous vous donnez l’occasion d’évaluer le fournisseur avant de vous engager dans une longue – et idéalement heureuse – relation. Par exemple, vous pourrez voir comment le fournisseur réagit aux difficultés ou aux demandes spéciales. Ce fournisseur est un partenaire d’affaires qui a bien plus que son logiciel à vous offrir : il doit connaître les pratiques exemplaires de votre secteur, savoir ce qui fonctionne ou pas pour un type de déploiement particulier, se tenir au fait des tendances de l’industrie en matière d’innovations technologiques et compter sur un réseau complémentaire au vôtre. En bref, vous devez vous sentir à l’aise d’écouter ses conseils et de lui faire confiance. Votre fournisseur doit être aussi investi que vous dans votre réussite; après tout, c’est votre allié en première ligne. Alors, prenez le temps de faire sa connaissance et de déterminer s’il est le partenaire idéal pour vous.

 

  • La preuve de concept est aussi une occasion de tester la résistance au changement de vos employés et de préparer un plan d’action pour le moment du vrai déploiement et de l’intégration, après la preuve de concept (si vous décidez d’adopter le logiciel). De cette façon, tous les membres de votre équipe auront la chance de se familiariser avec le nouveau logiciel et de sentir qu’ils participent à son évaluation, ce qui est excellent pour le moral des troupes en période de transition.

 

  • On peut voir la preuve de concept comme un dialogue productif : nous vous transmettons notre connaissance du logiciel, et vous nous faites connaître votre entreprise et votre façon de gérer les projets. En discutant sans détour des problèmes potentiels et des attentes, nous pouvons adapter le logiciel et le plan de déploiement et cibler des points à améliorer à court, moyen et long terme.

 

  • Vous pourrez répondre à la grande question : « Ce logiciel fonctionnera-t-il VRAIMENT pour nous? » La preuve de concept vous permet d’apprécier pleinement les capacités et les limites du logiciel. À la fin de la période allouée, vous aurez eu l’occasion de dresser une liste complète des avantages et des inconvénients, que vous pourrez présenter à votre équipe de gestion pour appuyer votre analyse.

 

Nous encourageons nos clients à profiter de la preuve de concept pour pousser le logiciel d’Aïdi au maximum de ses capacités. Avant de faire la demande d’une preuve de concept, nous vous encourageons donc à prendre le temps de cibler les principaux problèmes que vous voulez que votre nouveau logiciel règle. Faites-vous une liste d’incontournables et une liste de bonis, et gardez-les à portée de main pendant que vous mettez Aïdi à l’essai.

 

Dans notre prochain billet : comment ça marche, une preuve de concept, et à quoi vous attendre durant la vôtre.

Partagez