Skip to content
Combined ShapeCreated with Sketch.

Nouvelle réalité du gestionnaire de projet avec les plateformes collaboratives.

Aïdi à Batimatech 2021

14 oct. 2021

Mardi 28 septembre dernier avait lieu l’événement Batimatech, catalyseur technologique dans l'industrie de la construction. 

 

Marc Parenteau et Adrien Michel, respectivement président co-fondateur et chargé de projet intégrateur chez Aïdi ont présenté et animé un panel autour du thème Nouvelle réalité du gestionnaire de projet avec les plateformes collaboratives. 

 

Catherine Jobin, conseillère en planification pour la Direction générale de la Ville de Montréal, Long Nguyen, conseiller en analyse et contrôle de gestion pour le Bureau des projets et programmes d'immobilisations de la Ville de Montréal et Muriel Sabbag, conseillère en bâtiment au CUSM, étaient présentes afin d’échanger sur le sujet et partager leur expérience. Retour sur une discussion qui est plus que jamais d’actualité :

 

Récemment, la Ville de Montréal est devenue signataire de la feuille de route pour le virage technologique dans le milieu de la construction. Cette feuille de route a un impact non négligeable sur les processus mis en place par la Ville : le PCI (processus de conception intégrée) et le PPI (processus de planification intégrée), qui existent pour mieux gérer les actifs et planifier les interventions sur l’ensemble des sites.  

 

Alors, quels sont les éléments clés pour réussir un projet d’implantation de nouveaux outils technologiques ?

 

Selon Marc Parenteau, il s’agit avant tout d’équiper une industrie pour la gestion de projet, ce qui ne se limite pas à des logiciels. Cela implique que de nombreux processus et parties prenantes, internes comme externes, sont touchés. Tout cela passe par l’instauration de nouveaux processus et d’une vision commune. 

 

En effet, comme l’explique Catherine Jobin, un projet peut avoir plusieurs définitions en fonction du rôle que nous sommes appelés à jouer dans une organisation. Afin de pallier à ces compréhensions multiples d’une même réalité et se préparer à prendre le virage numérique, il faut donc passer par plusieurs étapes :

 

Premièrement, s’entendre sur un langage commun. S’assurer que la compréhension du service est la même chez toutes les personnes concernées. Deuxièmement, articuler des processus communs pour ensuite instaurer des méthodologies communes.

 

Une fois ce langage commun instauré et ces processus déterminés, comment amène-t-on le changement auprès des équipes ? 

 

Selon Marc, la clé du succès réside dans le support. L’implémentation de logiciels peut certes constituer un élément majeur, mais s’inscrit dans un programme plus large, de mise à niveau technologique. Et pour se faire, il faut des agents du changement, un appui de la direction, beaucoup de communication et de consultation auprès des parties prenantes. La feuille de route est aussi importante que la technologie elle-même : il faut embarquer tout le monde dans cette même vision et donner les moyens de l’atteindre. Prendre le temps d’expliquer où en s’en va, et comment faire pour y parvenir. 

 

Deux concepts entrent alors en jeu : l’adhésion et la rétention. 

 

Muriel Sabbag partage son expérience de chargée de projet et insiste sur l’importance de la communication avec les équipes : leur vendre le produit et être transparent sur le pourquoi et le comment. S’assurer d’avoir un modèle déjà bien monté dans le système et un processus bien identifié afin que le tout soit facile et rapide à adapter, toujours avec la présence d’un soutien technique. 

 

Les études montrent qu’au moins 66 jours sont nécessaires afin de créer une habitude. C’est là que le principe de rétention entre en jeu : sans mécanisme pour aider vos équipes à prendre cette nouvelle habitude, il y a bien plus de chances d’abandon. Mettre en place des plages horaires pour la formation, avoir un bon soutien technique et implémenter des tests sur une base hebdomadaire puis bi-mensuelle permettra une rétention du nouveau modèle. 

 

Avec des ajouts successifs et progressifs de couches d'information, en uniformisant le langage et en rendant l’information facilement accessible, vous aurez toutes les cartes en main pour mettre la technologie à profit et gérer vos projets de façon efficace.

 

Alors, préparez, écoutez et soutenez vos équipes afin d’assurer le succès de votre virage technologique. N’oubliez pas : l’innovation repose avant tout sur l’humain !

 

Si vous voulez revoir la conférence, voici la vidéo youtube. 

Partagez